Depuis "l'affaire G*arfiel*d*d" j'ai un peu de mal à vous reparler boulot... J'ai eu comme un blocage momentané.

Cette semaine je me suis engueulé avec une mère d'élève... Tôt matin la voilà qui arrive en hurlant que personne ne s'occupe de sa fille, qu'elle fait rien en classe et que c'est la faute à ces p...... d'e...... de profs qui sont bons à rien ! Je suis d'un naturel plutôt calme et doté d'une patience à toute épreuve, mais là j'ai explosé... J'aurai p'tète pas du, mais j'ai éclaté et je l'ai engueulée comme jamais je n'avais engueulé personne dans ma vie professionnelle ou même privée... en lui rappelant tout ce qui avait été mis en place depuis deux ans pour aider sa gamine et tout ce qu'elle, la mère, faisait pour systématiquement tout faire capoter. Je me rendais compte que je hurlais, mais j'ai continué. Ca l'a scotché la maman... On aurait dit une gamine de 12 ans... Un grand silence s'est fait dans les bureaux... ma secrétaire a timidement passé la tête à la porte en demandant si tout allait bien, la gestionnaire idem.... La mère de famille ne pipait mot, elle s'est levée et est partie sans rien dire....  Sur le moment j'étais moi même un peu surpris de ma réaction, mais sincérement, putain, que ça fait du bien...!

Une anecdote pour détendre l'atmosphère...
Voyage à Paris avec une classe de 6ième il y a quelques années. Le trip classique : Tour Eiffel, bâteaux-mouche, Arc de Triomphe, Champs-Elysées... le grand tour pour les petits provinciaux quoi... En sortant de la gare nous attendait un bus touristique à deux étages. Les gamins s'engouffrent dans le bus, direction l'escalier pour être en haut. Le petit H. parti en tête, redescend 20 secondes plus tard tout blanc, les yeux écarquillés et me dit d'une voix pâle : Monsieur, c'est pas possible, en haut....  y'a pas de chauffeur....!!!

bus