Je ne sais pas si c'est la saison qui veut ça...
Nous sortons lentement de l'hiver. Un long hiver. Enfin plus long que les autres années. Je trouve que les blogueurs sont un peu nostalgiques en ce moment. On ressort de vieux souvenirs, des bouts de papiers oubliés, des photos un peu défraîchies, des rêves d'autrefois qui reviennent à la mémoire... qui font penser à "avant", quand on était petit, avec papa-maman ou quand on avait 20 ans avec les copains et /ou les copines... Moi même, je n'échappe pas à cette "nostalgimanie"... J'ai trouvé par hasard dans un tiroir un lot de photos dans une grande enveloppe en kraft que ma maman m'a donné il y a quelques temps et que j'avais rangées sans trop y prêter attention. "Ton père et moi on a fait un peu de rangement. On redistribue les photos sur lesquelles vous êtes toi, tes frères et ta soeur". Mon père était un grand photographe (au moins par le nombre de photos), il développait lui même les clichés et il y a (avait) chez mes parents des boîtes pleines de photos de nous quand nous étions gosses. La récompense suprême, c'était de pouvoir être avec lui dans le labo, avec la lumière rouge et les produits chimiques dans lesquels il ne fallait pas mettre les doigts....  Une fois que les photos étaient sèches on avait le droit de couper les bords avec un petit massicot qui faisait de la "dentelle" autour. Il y a aussi la boîte avec plein de petits films Super8 Kodak. Les petites bobines jaunes non sonorisées, qui duraient à peine 5 minutes. Quand on avait filmé, il fallait envoyer la pellicule à Cachan je crois, au labo et le film revenait dix-quinze jours plus tard. C'était toujours un peu la fête quand le film arrivait. On savait seulement à ce moment si ce qui avait été filmé était bien ou pas. Une fois ou deux les films sont revenus tout noirs... pas d'images. Déception. Ça devait quand même coûter un peu cher, on voit que le "filmeur" (9 fois sur 10, mon père) va à l'essentiel, pas de fioriture comme on fait maintenant avec le numérique. Non, c'était pas à Cachan mais à Sevran le labo Kodak...
J'ai revu défiler toute ma prime jeunesse... A partir de 15/16 ans il n'y a presque plus de photos. Quelques unes prises par les copains en vacances ou au service militaire. Mais plus aucune prise par mon père... Il y a aussi une photo avec un groupe de gamins alors que j'étais pour la première fois moniteur de colonie de vacances (maintenant on dit "animateur de centre de loisir avec hébergement", je crois...). Les mômes ont tous entre 38 et 40 ans aujourd'hui... Il y a aussi les photos d'école. CP, CE1, CE2, CM1, CM2. Après plus rien. Ça faisait con d'acheter la photo de classe au collège... Maintenant je regrette un peu de ne pas les avoir... D'ailleurs depuis, quand mes filles ne voulaient de leur photo de classe, je l'achetais quand même sans leur dire. Je crois qu'il y en a certaines qu'elles n'ont pas encore vues. Je leur donnerai quand elles quitteront la maison...!
Voilà je referme l'enveloppe, je la remets dans le tiroir jusqu'à la prochaine fois. Pas trop tôt, pas trop vite... Peut-être que j'en scannerai une ou deux pour un post à venir dans 5 ou 6 ans....!