En août dernier, nous avons installé la grande avec son amoureux dans un petit appartement à Dijon...

Jeudi soir coup de téléphone.

"Papa, c'est fini avec A******....., il m'a annoncé qu'il me quittait..." Et, vlan, les larmes... Le lendemain matin j'ai laissé tomber le boulot et je suis allé passer la journée avec elle. J'ai consolé comme j'ai pu avec les conneries qu'on dit dans ces occasions... Elle avait déjà un peu commencé à se consoler avec d'autres copines la veille au soir, d'ailleurs. C'est pas drôle ce qui lui arrive. Elle était persuadée que ça durerai. Peut-être pas toute la vie, mais un peu plus longtemps quand même... Apparemment le tourtereau à envie de vivre sa vie. Il ne se sent pas prêt... Il a quand même mis huit mois avant de réaliser...et c'est lui qui avait à l'époque insisté pour vivre à deux...

Donc en ce moment, c'est un peu galère. Il va falloir retrouver un appartement. Sans compter que le préavis pour celui qu'ils occupent encore est de trois mois...Bonjour les dégâts côté porte-monnaie... Enfin, on va faire au mieux pour lui rendre cette (petite) épreuve la moins douloureuse possible...

C'était bizarre cette journée "remontage de moral". Ça faisait un bout de temps que nous n'avions pas passé une journée ensemble en tête à tête... J'aurai préféré le faire en d'autres circonstances, mais enfin...

Voilà, le week-end est un peu plus chargé que prévu... Les semaines qui viennent risques de l'être aussi.