Ce matin, je suis donc arrivé tôt, très tôt même. A 7 heures moins le quart j'étais en cuisine, saluer la cheffe. A peine le temps de rentrer dans mon bureau coup de fil de la même cheffe : tout a sauté, il n'y a plus de jus dans le bâtiment de la demi-pension ni dans la cuisine.... Voilà, moi qui croyais attaquer l'année cool, c'est reparti comme en 40...!