J'en ai entendu parler pour la première fois sur France Culture dans l'emission "La Dispute". J'ai eu envie de voir ce spectacle. 

A nouveau au programme du "Masque et la Plume" il y a quelques jours. L'envie grandit.

La tournée passe par Belfort, au Granit.

De Dijon, c'est pas la porte à côté. Depuis la maison à la campagne, on se rapproche. Depuis chez maman chérie : 25 kilomètres. 

Allo maman, je peux venir te voir et passer 2 jours avec toi ?  Bien entendu, tu viens quand tu veux.

Et hop, achat de ma place via le ternet.

 

Christophe Honoré revient sur une génération d'artistes des années 80-90. Des artistes qui l'ont fortement marqué dans sa jeunesse.

Des artistes et des auteurs de la France des années Mitterrand. Des années SIDA aussi. Tous en sont morts. Les 6 retenus par Christophe Honoré : Bernard-Marie KOLTES, Cyril COLLARD, Serge DANEY, Hervé GUIBERT, Jean-Luc LAGARCE et Jacques DEMY.

Des artistes partis trop vite dont la vie comme les oeuvres sont marqués par le double jeu de l'amour et de la mort. 

Les 6 reviennent ensemble nous raconter leur vie avant la mort, comment ils ont traversé la maladie. 

J'ai passé une excellente soirée. Chacun des 6, dont deux sont joués par des femmes : Marina Fois et Marlène Saldana (que je ne connaissais pas, et qui est époustouflante), vient à tour de rôles, mais de façon tout à fait fluide dans le déroulement du spectacle nous raconter sa vision de la maladie et de la fin de vie. Il y a des moments extrêmement drôles, d'autres extrêmement poignants.

Dans la salle, il y avait pas mal de jeunes (des lycéens). Je sais pas s'ils ont saisi toutes les finesses des allusions tant aux films de Demy qu'aux textes de Daney sur le cinéma, que des oeuvres des autres artistes. J'espère que les profs feront le travail nécessaire pour leur permettre d'aller à la rencontre de ces artistes.

les idoles