dimanche 25 décembre 2005

Cent bonnes raisons pour me suicider tout de suite (2)

Cent bonnes raisons pour me suicider tout de suite, de Roland TOPOR in "Le Fou parle" n° 3, octobre-novembre 1977 (partie 2). 26. Pour goûter les subtiles délices de la réincarnation.27. Fini le cauchemar des années bissextiles !28. Pour donner une dimension morale à mon oeuvre.29. Pour faire croire que j'ai le sens de l'honneur.30. Pour que ce texte prenne la valeur d'un testament.31. Je deviendrai citoyen du monde.32. L'euthanasie n'est pas faite pour les chiens.33. J'aurai le dernier mot.34. 67% des français sont pour... [Lire la suite]
Posté par deloin à 07:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 23 décembre 2005

Coupage de cheveux en quatre...

Depuis que je me promène un peu sur la toile et que je vais rendre visite à quelques "amis" (j'espère qu'ils me permettront ce terme), via leurs blogs respectifs, je me sens un peu bizarre. A la fois un peu (beaucoup) voyeur et un peu exhibitionniste… Enfin exhibitionniste, pas tant que ça. J'ai au bout des doigts une espèce d'auto-censure qui m'empêche de tout écrire. Faut-il enjoliver, enrubanner, emberlificoter, ensexuer, pour retenir l'attention du lecteur putatif ? Faut-il rester terre à terre, parler du quotidien,... [Lire la suite]
Posté par deloin à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 21 décembre 2005

Questions à Jean-Luc HENNIG

Dans les années 70/80 (je sais, je sais, je vous parle d'un temps….) j'étais jeune et j'écoutais beaucoup France-Culture par goût et parce que j'aimais ça. C'était au temps où les programmes se terminaient à 1 heure du matin par la diffusion de … la Marseillaise ! Dans mon entourage familial, amical et professionnel je passais pour, au mieux un hurluberlu, au pire un affreux snob... Je faisais donc semblant d'écouter Collaro ou les Grosses Têtes (déjà !) en fermant ma gueule sur ce que j'écoutais en réalité. J'avais... [Lire la suite]
Posté par deloin à 22:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 20 décembre 2005

10 révélations culinaires

1) Je n'ai jamais mangé de viande de cheval, et je crois que je ne pourrai pas. 2) Généralement je m'arrange pour ne pas avoir à refuser quelque chose à manger. J'utilise subterfuges et stratagèmes pour  arriver à ne pas manger, sans pour autant dire que je n'aime pas. 3) J'ai longtemps été dégouté par les bourriches d'huitres que les autres membres de ma famille s'envoyaient par douzaines. J'ai mangé ma première douzaine d'huitres l'an dernier avec des amis au bord du bassin d'Arcachon, en plein air et au soleil. Je... [Lire la suite]
Posté par deloin à 22:26 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
mardi 20 décembre 2005

Si...

Si j'avais du courage, je partirai tout de suite.Si j'avais du temps, je serai déjà loin.Si j'avais de l'argent, je le dépenserai vite.Si j'avais un amant, je l'aimerai.Si j'avais un chat, je le caresserai.Si j'avais une jambe de bois, je danserai.Si j'avais un extincteur, je foutrai le feu.Si j'avais un bateau, j'apprendrai à nager.Si j'avais la berlue, je fermerai les yeux.Si j'avais un canard, je le mangerai.Si j'avais un kaléidoscope, je filmerai.Si j'avais mal aux reins, je dormirai.Si j'avais le programme, je le suivrai.Si... [Lire la suite]
Posté par deloin à 18:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 19 décembre 2005

Café Panique

Vous connaissez maintenant mon engouement maladif pour "Le Fou parle" revue d'art et d'humeur, parue de la fin des années 70 au milieu des années 80. J'ai les 30 numéros que je feuillette de temps en temps et à chaque fois j'y re-découvre des merveilles.Voici un texte de Roland TOPOR (autre idole à moi), texte pas très long dont je vous demande de prendre connaissance en ayant à l'esprit que ces quelques lignes ont été publiées dans le numéro 20 d'avril/mai 1982..... A quoi reconnaît-on un génie si ce n'est à son... [Lire la suite]
Posté par deloin à 23:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

lundi 19 décembre 2005

Permanences administratives

Il y a un truc chiant quand on est responsable d'un établissement, c'est les permanences administratives en période de vacances... Enfin chiant, pas tout à fait. L'ambiance est assez relax quand même.Le top c'est qu'il n'y a pas d'élèves et surtout pas de profs...! J'en profite pour faire un peu de rangement (y'a un de ces bordel sur mon bureau...! demain photo.. promis juré), et répondre à des courriers. Le plus ancien trouvé sous une pile de dossiers était à renvoyer, sans faute, au Rectorat pour le 30 septembre... Personne ne me... [Lire la suite]
Posté par deloin à 18:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 18 décembre 2005

Cent bonnes raisons pour me suicider tout de suite (1)

Cent bonnes raisons pour me suicider tout de suite, de Roland TOPOR in "Le Fou parle" n° 3, octobre-novembre 1977 (partie 1). 1. La meilleure manière de m'assurer que je ne suis pas déjà mort.2. Le dernier recensement ne sera plus valable3. Sous terre, on n'attend que moi pour commencer la fête.4. On achève bien les chevaux !5. Je grandirai dans l'estime de mes contemporains.6. J'échapperai à la hantise de l'an 2000.7. Comme Werther ! On ne doutera plus de ma culture.8. Je ridiculiserai mon cancer.9. Pour faire mentir mon... [Lire la suite]
Posté par deloin à 22:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 18 décembre 2005

J'y comprends rien... (technique)

J'ai passé une bonne partie de l'après-midi à essayer d'installer un podcast sur mon blog. Peine perdue, je n'y arrive pas. Soit l'utilisation de Canalblog ne le permet pas (dommage), soit je suis complètement nul... J'ai créé une adresse sur Feedburner, j'ai téléchargé iPodeer et Dew's, je suis allé voir sur iTune... Bernique, ça ne marche pas ... Snif. je suis perdu... Y'a-il une âme charitable pour me mettre dans le droit chemin ?!Autre chose, je poste des commentaires sur des sites "amis" et je ne les voie jamais... [Lire la suite]
Posté par deloin à 18:51 - Commentaires [1] - Permalien [#]
samedi 17 décembre 2005

Jeux d'enfants...

Vers la fin de juillet, après que le regain était assez poussé pour faire paître les chevaux, les adolescents qui les gardaient se réunissaient dans la prairie et s'y amusaient à différents jeux, capables de donner une idée de la vie des anciens bergers. (...) Quant au jeu du loup, toujours réservé pour l'obscurité, il était sans but moral, au moins apparent. On plantait un piquet en terre ; on y attachait une longue corde formée de plusieurs chevêtres de cheval. On choisissait le premier loup ; ordinairement ce titre était... [Lire la suite]
Posté par deloin à 18:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]