deloin

samedi 15 septembre 2018

Wilfred THESIGER

Il y a quelques années, (beaucoup d'années) j'avais adoré un livre, écrit par Wilfred THESIGER édité chez Terre Humaine, qui racontait son séjour chez les arabes des marais entre Tigre et Euphrate quelque part entre la Syrie et l'Irak. Vous vous doutez bien que depuis, la situation géo-politico-militaire de la région a fortement bouleversé la donne. Thesiger y est allé juste avant et juste après la 2ème guerre mondiale, autant dire une éternité vu ce qui s'est passé là-bas depuis.

arabes marais

Ily a quelques temps, je suis tombé sur un article qui reparlait de Thesiger. Une biographie écrite par Christophe MIGEON ches Paulsen-éditeur. J'ai acheté la version numérique pour lire le soir sur la terrasse à la lumière de la lune et des étoiles.

Thesiger a eu une vie quasi exceptionnelle. Anglais un rien aristocratique, né en 1910, il a vécu la plupart de sa vie entre l'est de l'Afrique, l'Arabie puis ensuite l'Asie centrale. Son leit-motiv : aller là où aucun européen n'a encore mis le pied... Et dans ces régions dans les années 30, il y avait encore le choix.

Un peu Corto Maltese, un peu James Bond, un peu Lawrence d'Arabie il a vraiment vécu une vie bien remplie. Sans cependant oublier ses origines anglaises et l'éducation qui va avec. A certains moments on se dit que ça a dû parfois être un sacré "vieux con" rétrograde et "old school", chasseur de lions et d'éléphants sans le moindre remord, mais vivant avec les autochtones et se fondant parmi les populations, sans privilèges si ce n'est celui du passeport anglais et des relations de sa famille. Il passait de baroudeur hirsute à gentleman rasé de près sans le moindre souci.

Tout cela est fort bien raconté, décrit et documenté par Christophe Migeon avec une pointe d'humour bienvenue.

thesiger

 

 

Posté par deloin à 11:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]


mercredi 29 août 2018

Les premiers jours...

... du début de ma nouvelle vie.

C'est la première fois depuis 42 ans que je ne me préocupe pas de la rentrée des classes. C'est un sentiment étrange. J'ai vraiment déconnecté en quelques jours. Je pensais (craignais) que cela ne prenne plus de temps. Tant et si bien que je regretterai presque d'avoir programmé mon pot de départ avec les collègues dans une dizaine de jours. J'aurai du faire ça en juillet dernier. 

J'ai rendu les clés de l'appartement et du bureau. La passation de pouvoir avec ma successeure ne s'est pas passée dans la franche camaraderie. Ça a renforcer mon désir de partir vite.

Je reviendrai vendredi matin, mais en loucedé, boire un café en cuisine avec les agents. Pour le moment, ce sont les seuls que j'aurai plaisir à revoir....

Posté par deloin à 21:09 - Commentaires [4] - Permalien [#]

jeudi 9 août 2018

Le Havre ... de paix...

Un site incontournable du Havre (de Le Havre ?) c'est l'église Saint-Joseph. Également construite après guerre sur les plans d'Auguste Perret, qui n'en verra malheureusement pour lui, pas la fin. Comme pour le reste, on craint un peu en arrivant l'aspect "tout béton". Et bien, non, il se dégage du bâtiment la même senrsation que dans un autre édifice religieux.Calme, silence, sérénité. Le contraire de ce que j'ai ressenti à Sainte-Catherine à Honfleur, église pourtant tout en bois mais qui fait plus penser à un truc à touristes qu'à une église...

Saint-Joseph (l'église, pour l'autre, je sais pas...), a extrêmement bien vieilli. Les vitraux qui de prime abord ne payent pas de mine, donne à l'intérieur une douce chaleur et une très jolie ambiance. En plus avec le soleil au maximum de ce qu'il pouvait donner !

havre st jo

havre st jo 2

havre st jo 3

Posté par deloin à 09:31 - Commentaires [1] - Permalien [#]

vendredi 3 août 2018

1 % culturel

La reconstruction complète du collège est prévue dans les années qui viennent. Même si je pars à l'automne, je fais encore partie, jusque là, du jury charger de sélectionner l'artiste qui installera une oeuvre dans l'établissement. C'est ce qu'on appelle le "1% culturel" institué par Malraux quand il était ministre de la culture. Comme dit un de mes collègues, c'est ce qui explique qu'il y ait un "morceau de ferraille rouillée" devant chaque collège...

Une cinquantaine de projets, plus ou moins élaborés, ont été présentés. 10 ont été retenus dans un premier temps puis 3 dans le dernier "carré"...Parmi les 10, il y avait la proposition de Vincent Ganivet. Il fait des oeuvres de ce genre :

havre arche 1

Le jury a trouvé que son travail était un peu répétitif et ne tenait pas assez compte de l'environnement et de l'histoire de l'établissement.

Bref, la semaine dernière, je passe quelques jours au Havre. Très jolie ville contrairement à ce que l'on pourrait croire. Bien entendu, la reconstruction après les bombardements de la deuxième guerre peut ne pas plaire à tout le monde. Et pourtant, le travail de Perret est remarquable. C'est tout du béton, mais qui a très bien vieilli. La ville est très aérée. En plus il faisait un temps exceptionnel.

Et donc au détour d'une avenue je tombe sur ça :

havre arche

Une oeuvre du même Ganivet, qui effectivement garde le même style.... C'est assez joli quand même et il a tenu compte de l'environnement de la ville, ce sont des conteneurs de bateaux. Au collège, il aurait peut-être utilisé des tables, des chaises ou des casiers d'élèves, qui sait.

Cette installation, comme d'autres, a été faite l'an dernier pour le 500ème anniversaire de la ville. Les habitants ont demandé à ce que certaines soient pérennisées, dont celle-là. Elles sont installées dans divers endroits de la ville. "C'est notre Tour Eiffel à nous" m'a dit l'amie chez qui nous étions....

 

 

 

Posté par deloin à 09:36 - Commentaires [2] - Permalien [#]

mercredi 27 juin 2018

XCVI

Hier soir, dernier conseil d'administration.

Assez rapide. Quelques dossiers financiers, retour sur les effectifs, petit bilan de fin d'année.

Remerciement des parents d'élèves (cette année pas de représentants des profs).

Ensuite petit pot de fin de conseil, comme d'habitude mais avec un petit je ne sais quoi qui flotte dans l'air....

IMG_20180626_175738

Posté par deloin à 11:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]


vendredi 22 juin 2018

C

100 jours. Dans 100 jours donc, j'arrête de me lever pour aller bosser.

Aujourd'hui gros gâteau en salle des profs pour marquer le coup. avec les profs et les agents, ça fait pas loin de 50 personnes.

Le gâteau était trop bon.

Bon, maintenant il faut finir l'année. Brevet la semaine prochaine, encore quelques réunions et un peu de vacances avant les grandes vacances....

100 gateau

Posté par deloin à 22:04 - Commentaires [1] - Permalien [#]

jeudi 21 juin 2018

IC

Ce vendredi 22 juin, il me restera exactement 100 jours avant de mettre définitivement la clé sous la porte de ma vie professionnelle.

Je commence à faire un peu de ménage dans l'ordinateur du bureau. C'est le troisième depuis mon arrivée (un neuf tous les 3 ans), mais j'ai tout "transvasé" dans le nouveau à chaque changement.

Je retrouve des noms de profs ou d'élèves que j'avais oublié. Des compte-rendus de conseil de discipline dont les convoqués doivent, pour certains, avoir pas loin de 25 ans maintenant. Et des évaluations de profs dont 2 au moins sont déjà décédé(e)s.

J'ai décidé de mettre tout dans la corbeille de l'ordi. Je n'ai encore pas vidé la corbeille. J'attends encore un peu.

Je m' aperçois aussi qu'il y quelques dossiers persos. Des photos, des scans, en particulier qui n'ont rien à voir avec le boulot. Utilisation du matériel public à des fins personnelles... Ça va vous menez loin, ça, mon p'tit monsieur....!

Le plus simple serait que je propose l'achat d'un nouvel appareil pour ma successeure (ça se dit ça ?) et que parte avec le "mien".
Je sais pas si le département va être d'accord. Et oui, c'est le département qui finance l'immobilier, le mobilier et le matériel.

Demain, les profs ont décidé de manger en salle des profs. Je vais leur faire une petite surprise. Un gros gâteau pour mes 100 jours en guise de dessert...

laclésouslaporte

Posté par deloin à 22:16 - Commentaires [1] - Permalien [#]

lundi 18 juin 2018

Dernier conseil de classe

Voilà, c'est fait; Ce soir j'ai présidé mon dernier conseil classe. Je vous ai déjà dit que j'aimais pas trop cet exercice durant lequel les profs (enfin, certains profs) déversent leur bile sur le dos des gamins.

5ème 3. Une classe normale avec de très bons élèves et d'autres déjà en semi-perdition.

Tout le monde sait que c'est mon dernier conseil et essaie d'être jovial et sympa. Surtout qu'après je paye un verre à tous ceux qui restent.

Tout le monde sauf cette satanée prof qui n'arrête pas de casser les gosses et de réclamer des mises en garde (nom politiquement correct pour avertissement) à tout bout de champ. Heureusement la prof principale a suffisamment de poigne pour réguler tout ça.

On est quand même arrivé au bout sans trop de problèmes. Ensuite, direction la salle des profs. Il y avait un autre conseil en parallèle. On se retrouve à une quinzaine.

Bonne ambiance, j'avais préparé quelques gâteaux et gougères (hum, trop bonnes...), un peu de blanc aligoté, du crémant de Bourgogne et de la crème de cassis (on fait dans le local). C'était sympa.

Voilà, c'est fini pour les conseils de classe. Il reste le dernier conseil d'administration dans 10 jours. On en reparlera.

Posté par deloin à 20:28 - Commentaires [2] - Permalien [#]

vendredi 27 octobre 2017

Pour la dernière fois (5)

J'ai des vacances à la Toussaint... Même si je passe pas mal de temps au bureau.

Vacances de la Toussaint. Paraît qu'il faut dire vacances d'automne, rapport à la laïcité. Y a un jour des morts et un jour des saints dans les autres religions ?

J'aime bien bosser seul au bureau. Je rattrape un peu le boulot en retard que j'ai sciemment laissé de côté depuis quelques jours. La semaine qui précède les vacances, quelque soit la période, je suis pas beaucoup assis. Je suis dans la cour, dans les couloirs, à la cantine...

Les veilles de vacances, c'est toujours des périodes à risques. Tout le monde est fatiqué, profs comme élèves. La moindre anicroche prend tout de suite des proportions hors norme. C'est opération déminage en permanence.

Bon, encore une fois, ça s'est pas trop mal passé. En plus, il y a eu le cross de l'établissement. Après midi à risques, là aussi. 500 mômes entre 11 et 16 ans laissés un peu en autonomie en attendant de courir ou après avoir couru. 

Contre l'avis des profs d'EPS, j'essaye de faire le plus rammassé possible. Eux, ils passeraient bien la journée à faire ça... Une course tous les quarts d'heure avec passage aux vestiaires avant et collation après. Faut tenir le rythme. Une course filles et une course garçons pour chaque niveau, ça fait 8 courses puis les remises de médailles à la fin. Et ensuite, vacances....

 

image

Posté par deloin à 07:56 - Commentaires [2] - Permalien [#]

vendredi 29 septembre 2017

Ça sent bon

En faisant un peu de ménage dans le bureau (ça commence...), je suis tombé sur un vieux pot de colle Cléopatre. Je sais pas depuis combien de temps il est là. Quand je l'ai ouvert, l'odeur m'a sauté au nez, littéralement.

Je me suis souvenu de mes années d'écolier avec les bonnes odeurs d'amande que dégageait la colle. Tout juste si on se l'étalait pas sur des tartines...

cléopatre 1930

cléopatre Annes 60 ancienne colle cleopatre vintage ancien pot

 

Posté par deloin à 10:54 - Commentaires [2] - Permalien [#]