deloin

vendredi 8 mai 2020

Le jour d'après

Lundi donc, déconfinement et Saints de Glace par dessus le marché...

Autant il a fait plutôt beau depuis 1 mois et demi, autant pour le jour de sortie, ça va un peu cailler...

Cette année, la légende et la réalité vont vraiment de concert.

11, 12 et 13 mai sont les 3 jours des Saints de Glace. Qui habite peu ou prou à la campagne a entendu parler de ces 3 énergumènes.

sdg1

sdg2

Les saints de glace sont une période climatologique située, selon des croyances populaires européennes du Haut-Moyen Âge, autour des dates des fêtes de saint Mamert, saint Pancrace et saint Servais. Ces saints sont invoqués par les agriculteurs et jardiniers pour anticiper l'effet d'une baisse de la température sur les cultures, qui pouvait être observée en cette période et qui provoquait le gel (phénomène de la lune rousse). Une fois cette période passée, le gel ne devait plus être craint.

Statistiquement, le gel survient très rarement lors des saints de glace, les températures minimales lors de cette période sont contrastées d'une année sur l'autre. Par ailleurs, des gelées en plaine ne sont pas impossibles après les saints de glace. Bien qu'il s'agisse d'une légende, la tradition millénaire a pris le pas et certains jardiniers actuels attendent généralement la mi-mai pour planter en extérieur les plantes gélives (tomates, courgettes, etc.).

Cependant, ces dernières remarques doivent être nuancées, car il faut tenir compte de l'évolution du climat en Europe, qui a peut-être influencé les observations et coutumes populaires. Des périodes de froid intense durant le VIème siècle ont été identifiées en Europe et constatées aussi dans le reste du monde, sans qu'il soit possible de relier ce phénomène à l'apparition des dictons autour des Saints de glace.                                            

WKPD 

Les trois principaux saints de glace sont :

Saint Mamert, traditionnellement célébré le 11 mai (remplacé aujourd'hui par sainte Estelle). Archevêque de Vienne en Gaule, mort en 474, il a institué les Jours des Rogations : trois jours de prières de demande liturgique contre les calamités, juste avant l’Ascension.

Saint Pancrace, traditionnellement célébré le 12 mai (remplacé aujourd'hui par saint Achille). Neveu de saint Denis martyr, décapité en 304 à l'âge de 14 ans ; c'est le patron des enfants.

Saint Servais, traditionnellement célébré le 13 mai ; il fut le premier des trois à disparaître du calendrier, remplacé en 1811 par saint Onésime, puis par sainte Rolande. Saint Gervais est souvent cité en lieu et place de saint Servais.

Prévisions METEO FRANCE de mon village :

sdg9

 hi hi hi ...

sdg4

Bon, faut pas confondre non plus...

sdg7

sdg8

Posté par deloin à 12:12 - Commentaires [15] - Permalien [#]


mercredi 6 mai 2020

La vie au temps du coronavirus jour "je sais plus"

Ce matin en feuilletant mon vieux dictionnaire LAROUSSE COMPACT de 1995, je me suis arrété sur la page 312, la page des DÉCON...

Et bien en 1995, le mot DÉCONFINEMENT n'existait pas; Et après vérification rapide, je suis pas sûr qu'il soit répertorié aujourd'hui non plus... A vérifier.

décon

Bon, dans la liste, il y a quand même quelques mots fort à propos... 

 

VU D'AILLEURS

mêmes soucis...

staradvertiser

 

 

Posté par deloin à 00:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 29 avril 2020

La vie au temps du coronavirus jour 45

Ce matin coup de téléphone. Sur le fixe, ce qui est assez rare depuis le début du confinement.

A croire que tous les télé-opérateurs qui eux sont en télé-travail toute l'année pour nous refourguer des isolations à 1 euro et des mutuelles super efficaces, ont arrêté de bosser. Pas un appel de ce genre depuis plus d'un mois.

Coup de fil donc. Une dame, voix plutôt agée, qui me demande ce que je pense de tout ça ? De tout quoi ? Ben le virus, le confinement etc....

Pourquoi vous me demandez ça ?

Savez-vous que le seigneur peut nous sauver de cette malédiction. Je peux en discuter avec vous, si vous le voulez. Et je passerai vous voir quand le confinement sera terminé... L'égl!se des sa!nts des dern!ers jours est là pour vous.

Les Témo!ns de Jéhov.a donc...Non merci madame. 

Ma voisine m'a dit avoir reçu un appel de cette dame 5 minutes avant moi. Le prosélitisme pédibus jambus étant interdit, on s'arrange....

 

Deuxième coup de fil. Je m'attendais à nouveau au même discours. Mais cette fois-ci la dame m'a demandé si je voulais savoir comment et quand le confinement et la pandémie finiraient.

Madame S. voyante de son état se propose de nous donner des réponses à nos questions existentielles moyennant une petite somme d'argent payable par carte bleue....

Elle n'avait sans doute pas prévu que je lui raccrocherai au nez...

tarot

Posté par deloin à 23:36 - Commentaires [2] - Permalien [#]

samedi 25 avril 2020

La vie au temps du coronavirus jour 41

Où l'on s'aperçoit qu'à 100 ans d'écart la situation et les réactions ne sont pas loin de se ressembler...

grippe

 

grippe2

 

grippe4

Posté par deloin à 21:57 - Commentaires [1] - Permalien [#]

mercredi 22 avril 2020

La vie au temps du coronavirus jour 37

Depuis 3 semaines en raison du  etc etc ....... le facteur ne passe plus que le mercredi, le jeudi et le vendredi. Chez moi, car j'ai appris qu'ailleurs il passait tous les jours ou presque. Ça ne me dérange pas plus que cela. J'ai intégré que le courrier arrivait dans ces 3 jours là et je m'en trouve plutôt bien. Je pense d'ailleurs que la Poste pourrait supprimer un jour de distribution pour faire des économies au lieu de virer les gens pour manque de rentabilité...

Bref, mon petit facteur, il fait la tournée dans sa belle auto jaune. Quand il arrive à hauteur de la maison et que je suis dehors, il me regarde avec un gentil regard un peu triste et me fait signe des mains qu'il n'y a rien. Mais quand il y a quelque chose, même une pub, il a un sourire rayonnant et c'est tout juste s'il ne donne pas un coup de klaxon pour fêter la chose... Je l'adore...

facteur

Posté par deloin à 13:31 - Commentaires [1] - Permalien [#]


dimanche 19 avril 2020

La vie au temps du coronavirus jour 34

Le temps passe. Peut-être même un peu trop vite.

Depuis deux jours, j'ai entrepris de rénover la barrière en bois devant la maison. A force d'entendre parler de gestes-barrière, ça a du imprimer dans mon esprit... Je démonte tout, je ponce, je lasure et je remonte. Y'en a quand même 12 mètres dont le portail et le portillon. Sous un soleil de plomb. J'ai un peu rougi....

avant, après

avantapres

 

 

 Nos glorieux anciens

Gisèle ROBERT, née en 1932

giselerobert

gisele-robert-photo_114158_44797

 

 

Vu d'ailleurs

 

rionegro

 

Posté par deloin à 21:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 18 avril 2020

La vie au temps du coronavirus jour 33

Les Mots bleus
Il est six heures au clocher de l'église
Dans le square les fleurs poétisent
Une fille va sortir de la mairie
Comme chaque soir je l'attends
Elle me sourit
Il faudrait que je lui parle
À tout prix
Je lui dirai les mots bleus
Les mots qu'on dit avec les yeux
Parler me semble ridicule
Je m'élance et puis je recule
Devant une phrase inutile
Qui briserait l'instant fragile
D'une rencontre
D'une rencontre
Je lui dirai les mots bleus
Ceux qui rendent les gens heureux
Je l'appellerai sans la nommer
Je suis peut-être démodé
Le vent d'hiver souffle en avril
J'aime le silence immobile
D'une rencontre
D'une rencontre
Il n'y a plus d'horloge, plus de clocher
Dans le square les arbres sont couchés
Je reviens par le train de nuit
Sur le quai je la vois
Qui me sourit
Il faudra bien qu'elle comprenne
À tout prix
Je lui dirai les mots bleus
Les mots qu'on dit avec les yeux
Toutes les excuses que l'on donne
Sont comme les baisers que l'on vole
Il reste une rancœur subtile
Qui gâcherait l'instant fragile
De nos retrouvailles
De nos retrouvailles
Je lui dirai les mots bleus
Ceux qui rendent les gens heureux
Une histoire d'amour sans paroles
N'a plus besoin du protocole
Et tous les longs discours futiles
Terniraient quelque peu le style
De nos retrouvailles
De nos retrouvailles
Je lui dirai les mots bleus
Les mots qu'on dit avec les yeux
Je lui dirai tous les mots bleus
Tous ceux qui rendent les gens heureux
Tous les mots bleus
Tous les mots bleus
Paroliers : Daniel Bevilacqua / Jean-Michel André Jarre
Paroles de Les Mots bleus © BMG Rights Management, Francis Dreyfus Music

chris

Posté par deloin à 00:27 - Commentaires [1] - Permalien [#]

samedi 11 avril 2020

La vie au temps du coronavirus jour 26

Mutation.

De l'influence du COVID-19 sur le sexe du président...

Emmanuelle

Est Républicain 11/04/2020

 

 

 

Posté par deloin à 16:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 8 avril 2020

La vie au temps du coronavirus jour 23

J'ai repris mes activités manuelles. A la demande d'une des filles, j'ai fait des masques de protection artisanaux. Deux couches de tissu, deux élastiques et hop. J'ai trouvé un modèle sur la toile. Je sais bien, et je leur ai dit, que ça n'est pas une protection efficace contre le coco mais c'est mieux que rien. Du coup j'en ai fait aussi pour nous. Six. Un au lavage après chaque sortie, faut le temps que ça sèche...

Je suis allé faire des courses hier. Je n'avais pas pris la voiture depuis le 19 mars. On fait des économies de carburant dont le prix n'a jamais été aussi bas d'ailleurs.... L'offre et la non-demande, je pense...

J'ai quand même croisé dans notre petit bourg pas mal de porteurs de masque. Je ne pensais pas en voir autant. 

J'ai failli me fâcher avec un mec, plus âgé que moi donc plus vulnérable, qui a tripoté 5 des 8 paquets d'endives avant de se décider à en prendre un. Sachant qu'ils font tous le même poids et sortent tous du même carton, j'ai pas compris... 

Keep cool

grippe3

Posté par deloin à 22:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 4 avril 2020

La vie au temps du coronavirus jour 19

Et merde, j'ai pas réussi à tenir 10 jours. J'étais pourtanr bien parti.

Bon je reprends. Depuis 10 jours, il fait un grand et beau soleil. Le temps a été parfois glacial, mais le soleil fait tout passer. Pensées pour ceux qui confinent en ville et en appartement.

Je me suis occupé du jardin. Entre autre. J'adore faire plein de choses en même temps. Un peu de jardin, un peu de bricolage, un peu de couture, un peu de lecture, beaucoup d'internet....

J'ai tondu l'herbe devant et derrière. Plus tôt que d'habitude.J'ai retourné un bon morceau avec le motoculteur hérité de beau-papa (qui n'est pas mort, un cadeau donc). J'ai taillé un prunier très envahissant qui avait plein de branches qui partaient dans tous les sens. C'est fou le volume que ça fait quand c'est coupé... et impossible d'aller à la décheterie. 

J'ai essayé ma nouvelle machine. Une scie sur table pour couper des morceaux de bois. Elle va pas mal. Manque un peu de précision dans les coupes en angle, mais il faudra que je me fasse la main. 

Je me suis mis à faire des msques en tissu. Au cas où. Je suis conscient que ça va pas servir à grand chose. C'est psychologique, non ? J'en ai fait deux pour ma voisine qui a à nouveau le droit de vendre ses fleurs, quatre pour nous. Il faut prévoir le lavage. Je pense que je vais pas tarder à avoir des commandes...

Je passe définitivement trop de temps sur internet. Et je dois pas être le seul. Tout fonctionnait hyper bien jusqu'à présent et voilà que de temps en temps, y a des coupures. Presque toujours aux mêmes moments, vers midi et vers 20 heures... Le pic des infos à la télé ?

Moi je ne regarde presque plus les infos. Sauf un peu France 3 région Bourgogne Franche-Comté.

En ce qui concerne la radio, je suis un peu déçu. Moi qui écoute beaucoup France Culture et France Musique depuis 2 ans, je m'aperçois qu'ils nous refilent plein de rediffusions sans toujours le préciser d'ailleurs. J'ai envie de nouveauté....

t'escon

Posté par deloin à 22:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]