Quatre en 20 jours... Ouais, en 20 jours, quatre conseils de discipline. 

Les deux premiers suite à un "lancer d'oeuf" sur la tête d'un prof. He oui, ils peuvent le faire.

Dans ces cas là, ça n'appelle pas trop de réflexion... la sentence peut être rapidement pronocée. Encore que !

Un a apporté la "munition" et l'autre l'a lancée. Qui est le plus coupable ? Le fort en gueule, extraverti et chef de bande qui fourni l'oeuf ou l'autre plus calme, sous la coupe admirative de son mentor et qui exécute les bases oeuvres ?

Apparemment simple mais cependant compliqué. Deux fois deux heures de débats. Je rappelle que chaque accusé est entendu individuellement et qu'on ne peut pas prononcer une sentence collective.

Les parents bien entendu, sont au 36ème dessous, incapables d'imaginer ça de la part de leurs bambins. C'est excuses sur excuses dans l'espoir de sauver la tête du Kevin.

Acte prémédité envers un jeune professeur débutant, au moment de l'interclasse dans le brouhaha du changement de salles.

Ils sont tous les deux fermement invités à poursuivre leur scolarité dans un autre établissement de l'agglomération. Scolarité au collège qui finit dans quelques mois vu qu'ils sont en 3ème.

Je vous racinte les deux autres dans quelques jours.